L'AMOUR MATERNEL

Qu'y a-t-il de plus fort que l'amour maternel ?
Cet amour que l'on ressent dès l'instant où notre enfant est déposé dans nos bras... Quand on a déposé ma fille dans mes bras, j'ai ressenti un tel amour, difficile à exprimer avec des mots. Un amour inconditionnel qui fait en sorte qu'une mère se dévoue, se sacrifie parfois pour son enfant, accepte ses faiblesses et lui donne la force de l'accompagner dans les difficultés de l'existence.

 

J'ai pris conscience de cet amour, celui que ma mère ressent pour moi, le jour de la naissance de ma fille. J'étais émue de voir à quel point j'avais été aimé et combien cet amour était profond.

 

Ces derniers jours, j'observe ma mère au chevet de sa mère, ma grand-mère qui s'en va lentement. Je la vois dévouée, sensible et d'une grande douceur envers celle-ci. Elle fait preuve d'une si grande abnégation d'elle-même, mettant au centre de sa vie des derniers jours, cette mère qui n'en est plus une pour elle... Les rôles semblent inversés. Une fille qui prend soin de sa mère, faisant preuve de ce même amour maternel que l'on offre à nos enfants.

 

Je me suis donc fait la réflexion: Et si l'amour maternel n'était pas seulement celui d'une mère pour son enfant, mais aussi celui de son enfant pour celle qui lui a donné la vie ? Au fond de mon coeur, je sais que j'éprouve cet amour pour ma mère, cette femme que j'admire et qui est un modèle de force et de courage face à l'adversité.

 

Aujourd'hui, j'honore ma mère, mais aussi toutes les mères, qui grâce à la force de leur amour, font des miracles chaque jour. Je t'invite à en faire de même...

Laissez un commentaire